coulissant

Entre 2006 et 2008, l’aluminium, pour la rénovation de fenêtre, est le seul matériau à avoir progressé en parts de marché (+2%) quand tous les autres ont régressés.

Et bien que les volumes fabriqués soient moins importants que ceux réalisés pour les fenêtres PVC, la valorisation des fenêtres aluminium est bien supérieure, notamment due au prix de l’aluminium et au fait que les dimensions sont bien souvent plus importantes.

Le succès grandissant des fenêtres aluminium tient en plusieurs raisons :

1-      Aucun entretien

2-      Profils beaucoup plus fins, que le bois ou le PVC, donc luminosité accrue

3-      Rigidité importante, d’où sa priorité en cas de grandes dimensions et/ou de baies coulissantes

4-      Choix de couleurs quasiment infini

5-      Recyclable à 99%

Les deux points où la fenêtre aluminium est en retrait par rapport à la fenêtre PVC, est son pouvoir isolant, et son coût.

En effet l’aluminium reste un excellent conducteur au froid et au chaud. Pour parer cet handicap, mais aussi pour permettre aux fenêtres aluminium de bénéficier du crédit d’impôts, les fabricants ont mis au point une technique dite « rupture de pont thermique ».

Ce procédé tient en fait à l’installation de barrettes de polyamide qui viennent sur le dormant et sur l’ouvrant de la menuiserie,  permettre la séparation de l’aluminium extérieur  de celui de l’intérieur.

Enfin son prix est plus important, a dimensions égales, en comparaison au PVC, en raison surtout de son cours relativement élevé.